Dans l’article précédent j’expliquais comment et surtout pourquoi remplacer la sauge blanche et le palo santo par du genévrier dans les rituels de purification. Maintenant je vais faire un petit point matos de base pour savoir par où commencer pour ces fameux rituels.

La première chose à acquérir c’est donc le genévrier qu’on trouve sous forme de baies avec ou sans aiguilles ou en poudre, on le trouve en herboristerie ou dans la nature.

Ce genévrier on va le faire chauffer pour qu’il dégage sa fumée assainissante, désinfectante et purificatrice. Pour ce faire il nous faut du charbon ardent (c’est le nom que nous, respectables sorcières, donnons au vulgaire charbon à chicha, t’as vu). Tabacs, boutiques new age et vendeurs de chicha sauront vous fournir. Je conseille juste d’éviter le charbon auto-allumant parce que ça sent pas trop la nature quand ça s’allume même si l’odeur d’hydrocarbure se dissipe assez vite.

Pour allumer le charbon, il faut une flamme stable. On peut le faire au briquet ou à l’allume gaz, mais quand le charbon est pas auto-allumant il peut mettre un moment avant d’être suffisamment chaud pour se consumer de lui même. C’est pour ça que je conseille d’aller faire un tour sur une brocante, chez un antiquaire, dans le grenier de mamie ou à Emmaus pour se trouver un joli chandelier sur lequel on allumera une bougie droite (de la couleur qu’on veut.)

Le charbon il chauffe fort donc pour le tenir au dessus de la bougie le temps de l’allumer c’est mieux d’utiliser une pince (achetée généralement au même endroit que le charbon lui-même) et on le déposera dans un petit récipient en métal ou en céramique comme un porte encens ou un encensoir probablement trouvé pas très loin du chandelier donc je parlais juste avant. Perso, j’utilise un gobelet en céramique trouvé à Emmaus.

Pour faire les choses bien, on peut rajouter un mortier et un pilon qui serviront à broyer les baies mais en attendant moi je les fous dans une petite assiette et je les écrase sous un verre à fond plat parce que ça marche aussi.

Quand vous avez réuni ce matériel, vous pouvez finalement vous lancer dans la purification de la pièce qui vous servira à méditer et à canaliser vos sorts.